Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« • Pas de délivrance à l’unité (incompatible avec les automates et robots de stockage) : préférer l’adaptation des conditionnements aux pratiques de prescription. • Chasse au gaspillage : il faudrait s’intéresser de près aux pratiques des prestataires qui surstockent nos propres patients (captés autoritairement dans les services hospitaliers). • Maintien à domicile, HAD : attention aux structures qui s’imposent progressivement mais inexorablement sur nos propres domaines. • Velléités d’acteurs de la grande distribution : MEL compte sur Macron (ex-commission Attali ) pour s’offrir l’OTC, délivré par du personnel non qualifié (les pharmaciens Leclerc sont à 35 heures, mais pas les parapharmacies Leclerc ) . » Actualité publiée le 2 mai 2017 sur  ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK