Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Ce n’est pas un scoop : Emmanuel Macron, soucieux de « la pertinence des soins et la chasse au gaspillage », est favorable à la dispensation de médicaments à l’unité. Aussi, l’évoque-t-il sans la nommer, dans un courrier daté du 29 avril adressé aux syndicats de pharmaciens. Interpellé par la FSPF sur différents sujets, le candidat à la présidentielle se déclare attaché au monopole pharmaceutique. Il souhaite qu’« une instance de concertation réunisse dans la durée l’ensemble de la filière pharmaceutique » ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...