Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

ÇA N’ARRIVE QU’AUX PHARMACIENS…

Stratégies

Vos droits

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO 

Le 24 janvier 2017, la chambre de discipline de l’ordre des pharmaciens a sanctionné d’une interdiction d’exercer pendant 18 mois la pharmacie de Madame N., en raison de la délivrance et de la facturation erronées d’un médicament classé stupéfiant. Explication.

LES FAITS Entre le 1er mars et le 31 août 2007, le service médical de l’Assurance maladie de Paris a procédé à un contrôle des délivrances de stupéfiants. Ce contrôle a relevé plusieurs anomalies, tant dans la délivrance que dans la facturation d’un médicament classé comme tel : ordonnances sécurisées raturées, absence systématique de l’apposition sur les ordonnances des mentions prévues après délivrance, 200 doubles de facturations et 359 facturations de Subutex 8 mg sur la période contrôlée. Le Conseil régional de l’ordre des pharmaciens, informé des résultats du contrôle, a décidé de poursuivre Madame N. devant la chambre de discipline. LA PROCÉDURE En première instance, la chambre de discipline de l’ordre régional estime que Madame N., par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK