Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

Expertise

Dialogue

MATTHIEU DRUEL 

A la reprise du sport ou lors de gestes quotidiens, un moment d’inattention et l’entorse est vite arrivée. Même bénigne, ses conséquences sont parfois lourdes. Quelques questions suffisent pour bien prendre en charge une entorse avant un avis médical.

1 Quels sont les symptômes ? Un patient, 25 ans :Je voudrais Cliptol gel, s’il vous plaît. Le pharmacien : Bien sûr. De quoi souffrez-vous ? - Juste une petite foulure, mais j’ai l’habitude. Ça va passer... La gravité d’une entorse n’est pas proportionnelle à la douleur ressentie. La minimiser est une erreur. Toute entorse requiert un avis médical dans un délai court, afin d’en déterminer la gravité, s’assurer de l’absence de fracture et envisager un suivi rééducationnel. Chez l’enfant, elle peut avoir des répercussions sur le développement ostéo-articulaire. Mal soignée, elle peut récidiver à l'adolescence et à l'âge adulte et, sur le long terme, évoluer vers de l'arthrose. Un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...