Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Depuis la décision du Conseil constitutionnel du 13 juin 2013, les syndicats représentatifs des employeurs et des salariés ne peuvent plus obliger les entreprises d’une branche à souscrire auprès d’un organisme de complémentaire santé. Afin de clarifier la situation, ils ont choisi de recommander un organisme unique pour la branche. Ce 3 mai, un accord a été signé entre la FSPF, la CGT, CFTC et CFDT. La suite de la démarche est la rédaction d’un cahier des charges en vue d’un appel d’offre. Selon les syndicats, il n’est pas certain que Klésia, principal organisme complémentaire de l’officine, y participe. La recommandation sera effective d’ici à janvier 2018.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK