Le Moniteur des pharmacies n° 3176 du 06/05/2017
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Si cela ne sentait pas la fin, on aurait une belle occasion de dire « Ça commence bien ». Une circulaire du 24 avril du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, publiée le 27 avril au Bulletin officiel, autorise les présidents d’université à recourir au tirage au sort dans l’hypothèse où il faudrait départager les candidats, faute de capacité d’accueil suffisante. La PACES (première année commune aux études de santé) fait bien entendu partie du lot. En toute honnêteté, il s’agit de la mesure de la dernière (mal)chance. La circulaire prévoit d’abord de départager les candidats par ordre de priorité en fonction des formations choisies lors des vœux, puis de divers critères (résidence, statut marital, famille à charge). Peu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...