Le Moniteur des pharmacies n° 3175 du 30/04/2017
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« Pour bien rémunérer le personnel d'officine, il faudrait d'abord bien rémunérer le titulaire. Vous savez ce qu'il en est, alors ne rêvez pas. » « Ceux qui ont acheté des pharmacies viables avec des apports viables continuent à être bien rémunérés, et même parfois très bien.
Exprimé autrement, ce n'est pas aux salariés de financer l'endettement des titulaires, voire dans certains cas leur roulette russe.
Mais là où cet argument pèche, c'est que cette situation était exactement la même il y a quelques dizaines d'années, à l'époque glorieuse de la pharmacie. » Actualité publiée le 24 avril 2017 sur  lemoniteurdespharmacies.fr

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...