Le Moniteur des pharmacies n° 3175 du 30/04/2017
 

MÉSUSAGE

Expertise

Ouverture

ANNE DROUADAINE 


Les prescriptions de Cytotec hors AMM, dans le cadre de l’interruption volontaire de grossesse, ont récemment été l’objet de discussions animées entre professionnels de santé sur le réseau social Twitter. En l’absence de la mention « hors AMM », certaines posologies (3 à 4 comprimés par voie intravaginale) ne laissent pas de place au doute, d’autant que le mode d’administration est également hors AMM. Des cas de chocs septiques parfois mortels dus à divers Clostridia ont été décrits lors d’une utilisation du misoprostol par voie vaginale. Face à ces prescriptions, les pharmaciens se retrouvent en situation délicate, partagés entre l’illégalité d’une telle prescription et la détresse des patientes. Car, si une prescription hors AMM peut être justifiée et honorée dans certains cas, elle n’est cependant possible ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK