Le Moniteur des pharmacies n° 3175 du 30/04/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

DELPHINE GUILLOUX 


La gale, parasitose cutanée due à Sarcoptes scabiei var. hominis, se transmet essentiellement lors de contacts directs prolongés. La forme commune de l’adulte est caractérisée par un prurit, à recrudescence vespérale et nocturne, au niveau des espaces interdigitaux, de la face antérieure des poignets, des fesses, des plis axillaires, des aréoles mammaires chez la femme et des organes génitaux externes chez l’homme. La gale se manifeste par des lésions caractéristiques mais inconstantes : sillons de quelques millimètres de long, vésicules perlées et lésions de grattage. Le diagnostic, orienté par la clinique et la notion de contage, est idéalement confirmé par un examen parasitologique ou dermatoscopique. Le traitement est général, par l’ivermectine (Stromectol), ou topique : perméthrine (Topiscab 5 %), benzoate de benzyle (Ascabiol) ou esdépalléthrine (Spregal). L’entourage proche doit être ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK