Le Moniteur des pharmacies n° 3175 du 30/04/2017
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Allez-vous voter pour un candidat à la présidentielle en fonction de ses propositions pour l’officine ?

OUI, MAIS… Au travers de ce que j’ai lu des programmes, ce n’est pas assez précis, on sent bien que la pharmacie n’est pas une priorité dans le débat politique. Et puis les promesses électorales sont faites pour ne pas être tenues. Une fois élu, un président de la République recule ou revient sur ses propositions, ça s’est déjà produit par le passé. Tout dépend des personnes qui seront nommées à la tête des ministères de la Santé et de l’Economie. Le plus important est d’avoir de bons présidents de syndicats pharmaceutiques pour défendre les intérêts des pharmaciens et négocier avec nos organismes de tutelle.Rémi Grangette, Nîmes (Gard) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...