Le Moniteur des pharmacies n° 3175 du 30/04/2017
 

Expertise

Formation

NATHALIE ROBERT-CUNRATH 

La fausse couche concerne environ 1 femme sur 4. Le plus souvent, il s’agit d’un événement unique qui ne compromet ni la fertilité ni les grossesses futures.

De quoi s’agit-il ? La fausse couche correspond à un arrêt spontané de la grossesse avant la 22e semaine d’aménorrhée (SA). Elle est dite précoce quand elle survient avant la 14e SA, et tardive après. Passées 22 SA, le fœtus est considéré comme viable. Une fausse couche peut être isolée ou à répétition (plus de trois grossesses consécutives, 1 à 5 % des cas). Elle peut être : complète, l’embryon et toutes ses annexes ont été expulsés, incomplète, avec une persistance de matériel intra-utérin, ou retardée, la grossesse est arrêtée mais l’évacuation de l’embryon ne se fait pas immédiatement. Quels sont les symptômes ? Les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK