Le Moniteur des pharmacies n° 3173 du 15/04/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

SYLVIANE LE CRAZ 


Plante ornementale couramment commercialisée pendant la période hivernale pour décorer les intérieurs, l’amaryllis (Hippeastrum sp., famille des amaryllidacées) contient des alcaloïdes toxiques. La lycorine en est la principale. Ces molécules sont présentes dans toute la plante et particulièrement au niveau du bulbe. Toutefois, plusieurs bulbes sont nécessaires pour provoquer des symptômes. Dans ce cas, l’intoxication se manifeste par des troubles digestifs, tels que des nausées, des vomissements et des diarrhées. Les bulbes d’amaryllis, toxiques comme ceux des narcisses (Narcissus sp., amaryllidacées) et du perce-neige (Galanthus nivalis, amaryllidacées), peuvent être confondus avec des bulbes comestibles (l’oignon, par exemple), notamment lors du stockage. Cette plante vivace, originaire d'Amérique du Sud et Centrale, est très appréciée pour ses grandes fleurs en forme de trompettes pouvant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK