Le Moniteur des pharmacies n° 3172 du 08/04/2017
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Pensez-vous pouvoir faire mieux en 2017 au niveau de la ROSP génériques ?

Ma pharmacie se bat pour maintenir le taux de substitution à 85 %. Faire plus pour augmenter la ROSP ? On peut toujours essayer mais je ne suis pas sûr qu’on y arrive. Ça dépendra aussi de l’attitude des médecins par rapport à l’usage de la mention « non substituable ». Sur mon secteur, beaucoup s’en servent encore. Par ailleurs, le pharmacien n’a pas la maîtrise de sa ROSP puisqu’elle est calculée à partir des économies réalisées avec la vente des génériques et que les prix baissent. Pour maintenir ou augmenter cette rémunération, il faudrait changer le mode de calcul. Cette année, plusieurs grosses molécules vont tomber dans le domaine public, cela devrait nous faciliter la tâche. Mais le mieux serait d’augmenter la taille du Répertoire. Pierre Aubert, Vitrolles (Bouches-du-Rhône) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...