Le Moniteur des pharmacies n° 3172 du 08/04/2017
 

PAPILOCARE

Expertise

Nouveaux produits

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 


Ce gel vaginal semble prévenir le risque d’intégration du papillomavirus humain (HPV) au sein de la muqueuse utérine. Il est composé d’acide hyaluronique hydratant, de ß-glucane antioxydant, de Centella asiatica cicatrisante, de Bioecolia, prébiotique qui stimule et conserve l’équilibre de la flore vaginale, d’aloe vera antiseptique et favorisant l’épithélisation. Le neem, originaire d’Inde, et Coriolus versicolor, champignon chinois, ont montré cliniquement une action sur les lésions vaginales dues au HPV. Papilocare est proposé après avis médical pour contrôler et réépithéliser la zone de transformation du col de l’utérus, prévenir le risque de lésions utérines de bas grade provoquées par le HPV, traiter la sécheresse cervico-vaginale ou encore rééquilibrer le microbiote vaginal. Mode d’emploi : vider une canule dans le vagin, de préférence ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK