Le Moniteur des pharmacies n° 3172 du 08/04/2017
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


Fin mars, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié des fiches mémos afin de guider les professionnels de santé dans l’évaluation et la prise en charge du risque cardiovasculaire chez les patients dyslipidémiques. Elle y précise que la prise en charge (quel que soit le niveau de risque), doit obligatoirement débuter par des modifications du mode de vie. Outre l’arrêt du tabac, la lutte contre la sédentarité physique est préconisée. Ainsi, tout patient devrait être encouragé à augmenter progressivement son niveau d’activité. Chez l’adulte, un exercice physique pendant au moins trente minutes est recommandé. Il doit être pratiqué régulièrement afin de cumuler au moins cent cinquante minutes par semaine d’activité d’intensité modérée ou soixante quinze minutes d’activité d’intensité élevée. La HAS préconise une alimentation adaptée à chaque patient, en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK