Le Moniteur des pharmacies n° 3171 du 01/04/2017
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« Tant que les bac + 7 s'obstineront à vouloir avoir les revenus des autres bac + 7, le malaise sera patent, et obligera à oser d'autres solutions. Bien évidemment, on a déjà commencé. Par les mauvaises. 1) Le rationnement. Pardon, la « maîtrise ». 2) Comme ce n'est pas suffisant, le low cost pour les médicaments (prix, marge, tout ça écrasé au max.) et les médecins [...]. Et finalement, on finira par admettre qu'avec une grande unification des complémentaires pour les suppléments, ça mutualisera un peu le problème. Sans faire payer plus que ce qui est (mal) payé actuellement. Et on ne peut plus emprunter sur les marchés pour remplacer les cotisations. » « Après avoir réduit à l’extrême les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...