Le Moniteur des pharmacies n° 3170 du 25/03/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Le taux de défaillances des officines en 2016 reste faible (7 pour 1 000) en comparaison des 14 pour 1 000 défaillances d’entreprises observées l’an dernier sur l’ensemble des secteurs économiques. Selon un recensement effectué par la société Interfimo, le nombre des ouvertures de procédures collectives est passé de 159 à 154. Cette baisse est marquée sur les procédures de redressement, qui passent de 70 en 2015 à 53 en 2016. Les plans de sauvegardes sont quasi stables (27 en 2015, 29 en 2016). Ce qui n’est pas le cas des liquidations judiciaires, qui passent de 62 en 2015 à 72 en 2016. Motif avancé : la radicalisation des difficultés des officines qui les conduit directement, sans passer par des phases intermédiaires, à cet ultime stade des procédures collectives.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...