Le Moniteur des pharmacies n° 3170 du 25/03/2017
 

AROMATHÉRAPIE

Expertise

Ouverture

YOLANDE GAUTHIER 


Les centres antipoison observent depuis plusieurs années une augmentation des cas d’intoxications liées aux huiles essentielles (HE). Dans sa thèse « Mauvais usage et expositions accidentelles aux huiles essentielles : analyse des cas rencontrés dans les centres antipoison de France », soutenue à Strasbourg fin 2016, Lucie Sagot note que le nombre d’appels impliquant des HE a été multiplié par 40 entre 1999 et 2015. Passant ainsi de 72 à 2 910 appels, avec une tendance à la hausse marquée à compter de 2007 et 2008. L’auteur constate qu’au cours des années 2013 et 2014, les deux tiers des appels concernent des enfants, âgés en moyenne de près de 3 ans, sans prédominance de l’un des deux sexes. Côté adultes, la différence est par contre très nette, avec 73 % d’appels ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...