Le Moniteur des pharmacies n° 3169 du 18/03/2017
 

Services

Angle droit


Agression à la pharmacie : Hier, à l’officine, Bastien, pharmacien adjoint, a été violemment frappé par un client qui lui a brisé le nez. Lors de l’agression, le titulaire était dans son bureau. Il a entendu les cris, mais n’est pas intervenu. Le médecin a suggéré à Bastien que le titulaire pouvait être responsable. Est-ce vrai ? L’article L.4121-1 du Code du travail prévoit que l’employeur est débiteur d’une obligation de sécurité envers ses salariés. Les mesures prises par l’employeur doivent permettre de leur garantir une sécurité totale. La chambre sociale de la Cour de cassation a décidé, dans une affaire similaire, le 7 février 2007, que l’employeur n’avait pas respecté cette obligation quand, averti de l’agression, il s’était abstenu d’y ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...