Le Moniteur des pharmacies n° 3169 du 18/03/2017
 

SEL

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

S’associer en SEL avec un pharmacien investisseur facilite la reprise d’une officine. Mais après plusieurs années de vie commune, et quand la pharmacie se sera bien développée, la sortie de l’investisseur devra être envisagée. Comment la préparer au mieux ?

A mi-parcours du prêt, la sortie de l’investisseur permet au gérant de bénéficier d’une autonomie financière, sans rendre impossible son ré-endettement pour le rachat des parts de son associé. C’est l’idée que prône Olivier Desplats, expert-comptable du cabinet Flandre Comptabilité Conseil : « Pour la pérennité de ce montage, il faut donner rapidement l’opportunité au jeune pharmacien exploitant de pouvoir voler de ses propres ailes, le pharmacien investisseur doit lui revendre ses parts, sans attendre la fin du crédit et ne pas chercher à s’accrocher. » Cette approche offre par ailleurs un taux de rendement plus que satisfaisant, inégalé sur le marché financier. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...