Le Moniteur des pharmacies n° 3169 du 18/03/2017
 

Expertise

Formation

FLORENCE LEANDRO 

Le lupus est une maladie auto-immune dont la prévalence est d’une quarantaine de malades pour 100 000 personnes, dont 80 à 90 % de femmes. Cette pathologie ne touche pas exclusivement la peau, elle peut aussi atteindre d’autres organes.

De quoi s’agit-il ? Le lupus est une maladie auto-immune. Le système immunitaire hyperactif et déréglé conduit à la production d’auto-anticorps qui induisent une inflammation et des lésions tissulaires. Le lupus cutané dit « pur » est une maladie de la peau, avec des lésions photosensibles aiguës (formant un masque de loup, lupus en latin), subaiguës voire chroniques. Le lupus systémique, ou lupus érythémateux disséminé, peut se traduire par des atteintes cutanées mais également articulaires (rhumatisme inflammatoire non déformant et non destructeur), cardiopulmonaires (péricardites, infarctus…), rénales (hypertension artérielle, œdèmes, voire insuffisance rénale), neurologiques (épilepsie, confusion, troubles mnésiques…). Dans certains cas, la maladie produit des auto-anticorps dirigés contre les phospholipides, susceptibles d’induire des thromboses veineuses et artérielles, des accidents vasculaires cérébraux, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...