Le Moniteur des pharmacies n° 3168 du 11/03/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Le laboratoire Sanofi a annoncé la rupture de stock d’Oroken nourrissons 40 mg/5 ml et une distribution contingentée Oroken enfants 100 mg/ 5 ml. En l’absence de génériques à base de céfixime sous forme de poudre pour suspension buvable, des alternatives sont proposées par le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP) et la Société française de pédiatrie (SFP). Le céfixime est indispensable dans le traitement des infections urinaires, après antibiogramme ou en traitement oral d’emblée pour les pyélonéphrites. En cas de résistance à l’amoxicilline-acide clavulanique et au cotrimoxazole, à défaut du céfixime, le GPIP et la SFP préconisent l’utilisation de la cefpodoxime proxetil (Orélox et génériques) 8 mg par kg et par jour, même en l’absence d’AMM dans cette indication.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK