Le Moniteur des pharmacies n° 3168 du 11/03/2017
 

INTERPROFESSIONNALITÉ

Temps Forts

Enquête

MAGALI CLAUSENER  

Interlocuteurs complémentaires et indispensables, spécialistes du médicament. Voilà la perception que les médecins et les infirmiers ont à l’égard des pharmaciens. Sans occulter les vives critiques qui émergent parfois.

Au quotidien, le pharmacien est, après l’infirmière, le deuxième interlocuteur du médecin, déclare d’emblée Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux de France (CSMF). C’est le premier contact des Français avec les services de soins car ils peuvent pousser facilement la porte de la pharmacie. » Même discours chez les infirmiers : « Avec le médecin, le pharmacien est un interlocuteur de santé privilégié. C’est un soutien précieux pour nous, notamment dans le cadre du maintien à domicile. Nos rôles sont complémentaires », explique Catherine Kirnidis, présidente du Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (SNIIL). Une relation axée sur les prescriptions Qui a dit que les uns et les autres ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...