Le Moniteur des pharmacies n° 3168 du 11/03/2017
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER 

Les Indiens d’Amérique du Nord utilisaient le cimicifuga, ou actée à grappe, contre les morsures de serpent, les punaises, les troubles gynécologiques et en cas de rhumatismes. Qu’en est-il en Europe ?

COMPOSITION Hétérosides triterpéniques du type cycloartane : actéine, 27-déoxyactéine, cimifugoside, cimicirasémosides…. Isoflavone (formononétine) dont la présence est fortement remise en cause. Acides phénols : caféique, férulique. Acides fukinolique et piscidique. Amidon, tanins. MÉCANISME D’ACTION Le mode d’action exact et les constituants actifs ne sont pas connus à ce jour. L’action œstrogénique est controversée. Les preuves manquent encore pour qualifier le cimicifuga de SERM (modulateur sélectif des récepteurs aux œstrogènes). Les études cliniques, nombreuses mais de qualité inégale, sont en faveur de l’efficacité du cimicifuga sur les troubles neurovégétatifs de la ménopause et plus spécialement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...