Le Moniteur des pharmacies n° 3167 du 04/03/2017
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a évalué auprès de ses médecins leurs pratiques de prescription des spécialités à base de valproate de sodium. L’audit, mené du 6 décembre 2016 au 1er février 2017, a permis de recueillir 3 576 réponses anonymes à partir de cas proposés sur une plateforme électronique. Parmi les 1 660 médecins prescrivant du valproate, 164 disent le faire « très fréquemment » ou « assez souvent », principalement des psychiatres (30 %), des pédiatres (20 %) et des neurologues (15 %). Mais 65 % de ces prescripteurs fréquents ont fait au moins une erreur par rapport aux bonnes pratiques en vigueur depuis mai 2015. Ainsi, plus de 6,5 % des pédiatres ont donné de la Micropakine à une fillette de 8 ans, sans rechercher d’alternative thérapeutique. 5,6 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...