Le Moniteur des pharmacies n° 3167 du 04/03/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Depuis le 1er mars, les boîtes de médicaments à base de valproate de sodium et dérivés (Dépakine, Dépakote, Dépamide, Micropakine et génériques) doivent arborer la mention « Nom de médicament + grossesse = danger », ainsi que le logo d’une femme enceinte dans un triangle rouge. Selon l’Association d’aide aux parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anticonvulsivant (Apesac), les CPAM vont adresser un courrier aux patientes en âge de procréer, qui ont reçu du valproate en 2016. Lire page 22 « L’AP-HP audite les prescriptions de valproate »

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...