Le Moniteur des pharmacies n° 3165 du 26/02/2017
 

Temps Forts

Focus

PROPOS RECUEILLIS  PAR MAGALI CLAUSENER 

Dans son livre « Santé, le trésor menacé »*, Antoine Vial dresse un constat alarmant de notre système sanitaire. Abordant tous les sujets y compris l’e-santé et l’information des patients, il prône la coparticipation et la décision partagée pour refonder notre système.

Dans votre ouvrage, vous critiquez les professionnels de santé, mais également l’Etat. Que lui reprochez-vous ? A.V. : Mon premier reproche est qu’il n’y a pas d’ambition et, sans ambition, il n’y a pas de politique. On agit en urgence et on fait du colmatage. Le ministre de la Santé est là pour donner un projet et son cabinet pour agir. Il manque un moteur dans la voiture ! Le deuxième point concerne l’économie : elle est devenue le seul filtre des politiques de santé. Lorsque j’écoute la ministre de la Santé, j’ai l’impression d’entendre le ministre des Finances ! Vous mettez en cause les pharmaciens dans la délivrance de Dépakine. Pourquoi ? ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK