Le Moniteur des pharmacies n° 3164 du 19/02/2017
 

MANAGEMENT

Stratégies

Equipe

STÉPHANIE BÉRARD  

A force de voir ses collaborateurs passer sans cesse du comptoir au back-office, la titulaire d’une pharmacie de Dreux a organisé le travail de l’équipe selon un planning rigoureux : la « méthode Maya ».

Entre l’accueil des patients au comptoir, le rangement des commandes, la gestion du tiers-payant, les rendez-vous avec les délégués, le quotidien à l’officine peut vite se transformer en un capharnaüm où personne ne sait vraiment où est sa place. Valérie Berteaux-Pilleux en a vite pris conscience. Titulaire d’une officine PharmaVie située dans un centre commercial de Dreux, elle peut compter sur quinze salariés, dont trois autres pharmaciens, pour la seconder. « Le fait d’être la seule titulaire m’a vite amenée à déléguer beaucoup de tâches, comme la gestion des commandes, des périmés, le tiers-payant, le préparatoire », raconte-t-elle. Un jour, deux collaboratrices prennent par hasard rendez-vous, en même temps, avec deux délégués pharmaceutiques. « Cela m’a enlevé deux personnes au comptoir alors que c’était une période de forte affluence. » ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK