Le Moniteur des pharmacies n° 3164 du 19/02/2017
 

Expertise

Formation

PATRICIA WILLEMIN 

Chaque année en France, 400 patients atteints d’une maladie de Parkinson invalidante malgré un traitement médicamenteux optimal bénéficient d’un traitement neurochirurgical.

De quoi s’agit-il ? La stimulation cérébrale profonde consiste en l’implantation d’électrodes de stimulation au sein des noyaux sous-thalamiques principalement impliqués dans la survenue des symptômes de la maladie de Parkinson. Ces noyaux gris centraux fonctionnent sous l’influence de la dopamine et interviennent dans le contrôle de la motricité et des mouvements volontaires. Les électrodes sont reliées par des câbles tunnellisés sous le cuir chevelu à un neurostimulateur implanté au niveau pectoral ou de l’abdomen piloté sans fil grâce à un appareil de programmation externe. Ce stimulateur délivre un courant électrique à haute fréquence qui permet de moduler les séquences de signaux anormaux émis par le cerveau. L’objectif de la stimulation est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...