Le Moniteur des pharmacies n° 3164 du 19/02/2017
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


Dans un avis destiné aux fabricants de cosmétiques, l’ANSM a précisé que l’huile de karanja (Fabaceæ présente en Inde) n’était pas un filtre ultraviolet autorisé et que son utilisation afin d’apporter un facteur de protection solaire dans un produit cosmétique n’était donc pas conforme à la réglementation en vigueur. L’alerte européenne a été lancée dans un premier temps depuis la Suède, où était commercialisée l’huile solaire à l’huile de karanja du laboratoire Acorelle. Le laboratoire a ensuite pris contact avec l’ANSM à ce sujet. Le produit a été retiré du marché suédois. En France, l’huile solaire Acorelle n’est plus distribuée, sans rappel des lots actuellement sur le marché. Les produits à base d’huile de karanja contenant un autre filtre solaire autorisé ne sont pas concernés par cette alerte. §

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...