Le Moniteur des pharmacies n° 3164 du 19/02/2017
 

Stratégies

Gestion

FRANÇOIS POUZAUD 


1 Cotiser à la CAVP Obligatoirement affilié à la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), le pharmacien libéral cotise à un régime de base, géré par la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), et à un régime complémentaire, géré par la CAVP. Ce second régime comporte une part de capitalisation obligatoire depuis deux ans (en plus de la part gérée par répartition) dont la cotisation est déterminée en fonction de son revenu de référence. La part gérée par capitalisation du régime de retraite complémentaire des pharmaciens permet de faire face au déséquilibre démographique tout en sécurisant le niveau des retraites. Le capital constitué est reversé sous la forme d’une rente viagère revalorisable. Pour la part gérée par répartition, l’affilié retraité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...