Le Moniteur des pharmacies n° 3163 du 12/02/2017
 

ÇA N’ARRIVE QU’AUX PHARMACIENS…

Stratégies

Vos droits

FRANCK L’HERMITTE , ANNE-CHARLOTTE NAVARRO   , FRANCK L’HERMITTE , ANNE-CHARLOTTE NAVARRO   

Un pharmacien déjà sanctionné par la chambre de discipline de l’Ordre adopte une attitude contraire à la dignité et à la probité de la profession envers ses salariés. Il encourt une nouvelle sanction.

LES FAITS Le 13 décembre 2011, la chambre de discipline de l’Ordre prononce à l’encontre de Monsieur B. une interdiction d’exercer la pharmacie pendant 18 mois. Cette sanction devait s’appliquer du 1er juin 2012 au 30 novembre 2013. Après avoir été remplacé un an par un des adjoints de l’équipe, Monsieur B. convoque l’ensemble des salariés pour les inviter à se mettre en arrêt maladie pendant la durée de la fermeture de l’officine (6 mois). Ils sont choqués par cette annonce, d’autant qu’ils doivent faire face à des conditions de travail très dégradées : planning envoyé le jour même par SMS, absence de chaises dans l’officine et retard fréquent dans le paiement des salaires. Les salariés de l’officine portent donc plainte contre Monsieur B. devant l’ordre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...