Le Moniteur des pharmacies n° 3163 du 12/02/2017
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


D’après un modèle prévisionnel basé sur l’Australie, les Etats-Unis et la Suède, présenté fin janvier au congrès de l’European Cancer Organisation à Amsterdam, le nombre de décès par mélanome va augmenter dans le monde jusqu’en 2030-2035 avant de décroître progressivement. En cause, la croissance et le vieillissement de la population. En effet, les générations nées avant 1960 peuvent avoir été exposées à de fortes doses d’UV durant l’enfance pour traiter certaines affections cutanées ou le rachitisme. Alice Koechlin, chercheuse à l’International Prevention Research Institute de Lyon (Rhône), développe : « Les dangers d’une surexposition aux UV étaient alors méconnus. Il était commun de traiter les bébés et enfants d’âge scolaire avec des appareils à UV ou en les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...