Le Moniteur des pharmacies n° 3161 du 29/01/2017
 

ÇA N’ARRIVE QU’AUX PHARMACIENS

Stratégies

Vos droits

ANNE-CHARLOTTE NAVARRO , FRANCK L’HERMITTE , ANNE-CHARLOTTE NAVARRO , FRANCK L’HERMITTE 

En août   2013, les cotitulaires d’une officine partent en vacances. Ils chargent un adjoint de les remplacer. Une patiente anorexique se présente à l’officine pour acheter du Contalax en grande quantité.

Les faits Le 19 et 26 septembre 2013, Madame X., étudiante en pharmacie, salariée de l’officine Z, délivre à Madame Y. 20 boîtes, puis 10 boîtes de Contalax. La patiente lui avait expliqué avoir besoin de ces produits, car elle partait en vacances et devait en donner à d’autres personnes. Cependant, Madame Y. souffre d’anorexie. A cette période, les titulaires, Madame et Monsieur Z. étaient en congés. Monsieur B., pharmacien adjoint, assurait leur remplacement. L’affaire est signalée au conseil régional de l’ordre des pharmaciens, puis, une plainte est déposée par l’ARS compétente. LE DÉBAT Dans sa plainte, l’ARS estime que les pharmaciens titulaires n’ont pas respecté les règles de déontologie qui imposent au pharmacien « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...