Le Moniteur des pharmacies n° 3161 du 29/01/2017
 

Temps Forts

Ouverture


La pratique du tiers payant est très coûteuse pour la profession et encore plus chronophage qu’il y a dix ans. Dans une enquête rendue publique le 23 janvier, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) le confirme, sur la base des réponses de 503 pharmaciens. Les coûts cachés de gestion du système de tiers payant avec l’Assurance maladie et les complémentaires s’élèveraient de 13 246 € à 28 601 € par pharmacie et par an. Le temps moyen passé par l’équipe officinale pour gérer le tiers payant aurait même augmenté de 10 % en dix ans et représente désormais plus d’un mi-temps, assure le syndicat. S’appuyant sur cette enquête, l’USPO demande une simplification du dispositif.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK