Le Moniteur des pharmacies n° 3161 du 29/01/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Oui. Le méthylphénidate est un stupéfiant dont la durée de prescription est limitée à 28 jours. Sa délivrance est strictement limitée à la quantité d’unités thérapeutiques prescrites. Ici, 20 comprimés ou gélules (5 unités pendant 4 semaines). Le pharmacien doit donc déconditionner la spécialité. S’il s’agit de comprimés ou gélules conditionnés en vrac dans un flacon avec un dessicant (Ritaline LP, Concerta LP), le conditionnement primaire sera remis au patient. Les unités retirées ne peuvent pas être conservées. Elles seront détruites par dénaturation dans les mêmes conditions que les médicaments stupéfiants non utilisés retournés par les patients. Sources : ordre des pharmaciens ; meddispar.fr ; RCP

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...