Le Moniteur des pharmacies n° 3161 du 29/01/2017
 

NÉGOCIATION

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Il peut s’écouler jusqu’à deux ans entre la prise de décision et le transfert effectif d’une officine. En cas de location, le pharmacien devra négocier la date de prise d’effet du bail des nouveaux locaux la plus proche possible de la date d’entrée dans les nouveaux lieux d’exploitation.

En amont du dépôt de la demande de transfert, il faut négocier une promesse de bail pour le nouveau local. En effet, la négociation des conditions d’occupation de celui-ci est essentielle. «   Un transfert ne peut se concevoir sans le local dans lequel l’officine doit être transférée, de sorte qu’il importe d’abord de négocier avec le bailleur les modalités du bail commercial (superficie en cas de locaux neufs ou en cours de construction, loyer, charges, etc.) mais plus encore la date de prise d’effet du bail   », explique Annie Cohen Wacrenier, avocate au cabinet ACW Conseil. Ne pas rédiger une promesse de bail du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...