Le Moniteur des pharmacies n° 3159 du 15/01/2017
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« Toujours la même problématique. On négocie et on accepte des promesses en échange avec des personnes non pérennes. […] La pharmacie n'est pour elle qu'une tirelire […] pour récupérer quelques milliards. Le mouton n'a plus de laine, [elles] vont attaquer le cuir [oui on parle de mouton]. Grève des gardes, le préfet réquisitionne, intérêt médiatique ! Bonne réflexion. » « Le préfet réquisitionne : pas d’intérêt ! […] Cela démontre que la profession n'a aucun pouvoir pour s'opposer aux réformes et baisses de marges qui détruisent le réseau.
Dans le même esprit, il est amusant de constater que l’UDGPO demande aux petites officines d'être solidaires du mouvement, alors qu'elles ferment par centaines à cause de concurrence déloyale et de soldes médicamenteuses… Rien que pour cela, je ne participerai ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...