Le Moniteur des pharmacies n° 3159 du 15/01/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

ANNE DROUADAINE 


réponse Non, l’hydroxyzine (Atarax) et la spiramycine contenue dans Birodogyl sont deux substances susceptibles de provoquer des torsades de pointes. L’utilisation de deux torsadogènes est contre-indiquée en règle générale. Seules quelques substances, en raison de leur caractère incontournable, font exception et sont seulement déconseillées avec les autres torsadogènes. Il s’agit de la méthadone, l’hydroxychloroquine, les antiparasitaires et neuroleptiques. L’hydroxyzine, le citalopram, l’escitalopram, la dompéridone et la pipéraquine ne sont pas concernés et sont contre-indiqués avec tous les torsadogènes. L’association d’Atarax et de Birodogyl par voie orale n’est donc pas possible. Source : Thésaurus des interactions médicamenteuses de l’ANSM, septembre   2016.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...