Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


La décision prise le 4 janvier par l’ANSM de suspendre la commercialisation d’Uvestérol D intervient suite au décès d’un nouveau-né de 10 jours, survenu le 21 décembre 2016 peu de temps après la prise de ce médicament. Placé sous surveillance renforcée depuis 2006 en raison du risque de malaise vagal et de fausse route, Uvestérol D a fait l’objet en 2014 de nouvelles formulations, plus concentrées, pour réduire le volume de solution à administrer. Malgré tout, les centres régionaux de pharmacovigilance ont enregistré 93 déclarations d’effets indésirables entre 2006 et 2013, soulevant la question de la bonne information des parents sur les règles à respecter lors de l’administration aux jeunes enfants. La ministre de la Santé Marisol Touraine a tenu à rassurer les parents dont ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK