Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 

COMPTOIR

Stratégies

L’équipe

CHLOÉ DEVIS 

Au comptoir, les « moulins à paroles » peuvent épuiser rapidement la patience des équipes… et des autres patients. Mettre le holà sans dommages collatéraux requiert fermeté et diplomatie.

En premier lieu, il ne faut pas confondre ce qui relève d’une caractéristique psycho- comportementale et le besoin de parler lié à des circonstances particulières : «   Ce peut être le cas, par exemple, d’un patient habituellement réservé que sa maladie place en situation de stress et conduit à s’épancher », explique Laure- Emmanuelle Foreau-Coffin, dirigeante de Praxipharm. «   L’écoute est alors primordiale, elle est même au cœur des missions du professionnel de santé.   » Au contraire, les personnalités volubiles peuvent aimer « broder » autour de leur ordonnance, partager anecdotes et sentiments personnels… au risque d’abuser de la disponibilité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK