Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 

Temps Forts

Ouverture


L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a mis en garde fin décembre sur les risques d’effets indésirables cardiovasculaires et psychiques survenus lors de la consommation de compléments alimentaires destinés aux sportifs. L’Anses déconseille donc fortement la consommation de compléments alimentaires visant le développement musculaire ou la diminution de la masse grasse aux personnes présentant des facteurs cardiovasculaires ou souffrant d’une cardiopathie, d’une altération de la fonction rénale, hépatique ou encore de troubles neuropsychiques, ainsi qu’aux enfants, adolescents, femmes enceintes ou allaitantes.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK