Le Moniteur des pharmacies n° 3156 du 15/12/2016
 

Expertise

Formation

ANNE DROUADAINE 

L’amblyopie se traduit par une baisse d’acuité visuelle ou le non-usage d’un œil résultant d’une expérience visuelle anormale dans les premières années de vie (avant deux ans et demi). Elle peut s’installer jusqu’à la fin de la maturation visuelle. Sa prévalence en France est de 1   %.

De quoi s’agit-il ? L’amblyopie est une interruption des connexions neuronales cérébrales ayant pour conséquence première une vision anormale. Celle-ci n’est pas améliorée par le port de lunettes. Elle est généralement asymptomatique, l’œil non atteint compensant l’autre et la vision restant bonne à un œil. On distingue l’amblyopie fonctionnelle de l’amblyopie organique. Il existe des formes mixtes. — L’amblyopie fonctionnelle correspond à une baisse de l’acuité visuelle d’un œil en l’absence d’anomalie anatomique de l’œil ou des voies visuelles. Elle peut être due à un strabisme, une anisométropie (différence de réfraction ou de puissance dioptrique ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK