Le Moniteur des pharmacies n° 3155 du 08/12/2016
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Non, d’après une étude du Centre international de recherches contre le cancer de l’OMS (CIRC). L’augmentation du nombre de cancers papillaires de la thyroïde serait d’abord la conséquence d’un surdiagnostic. La surveillance médicale accrue et l’introduction de nouvelles techniques d’imageries (échographie, scanner, IRM) ont conduit à détecter un grand nombre de formes non évolutives et non létales, présentes en abondance chez des sujets sains de tous âges. Ainsi, 470 000 femmes et 90 000 hommes auraient été surdiagnostiqués avec un cancer de la thyroïde dans 12 pays au cours de ces 20 dernières années, dont près de 50 000 Français. Ce diagnostic débouche en général sur l’ablation de la thyroïde, parfois sur un traitement lourd, alors que le pronostic de ce type de cancer est excellent. Le CIRC appelle à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK