Le Moniteur des pharmacies n° 3153 du 01/12/2016
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole

Vous avez la parole


« Aujourd’hui, on a un cursus de 6 ans et quelques mois de thèse, soit 7 ans d’études. 8 ans pour un doctorat ne me paraissent pas insurmontables. Mais allonger pour allonger n’a effectivement aucun sens. Cela doit être l’occasion d’une refonte en profondeur des études : - intégration de DU : ortho, cancéro, nutrition… et homéo ! - intégration sur le terrain en officine ou dans l’industrie, en contrat d’apprentissage, intéressant pour tous : salaires au lieu d’indemnités de stage et surtout, comptant pour le calcul de la RETRAITE, car les études longues sont pénalisantes. - intégration d’une année pour une formation à l’étranger ou dans un autre domaine ; ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...