Le Moniteur des pharmacies n° 3153 du 01/12/2016
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Le laboratoire Lilly ne demandera pas d’autorisation de mise sur le marché dans la maladie d’Alzheimer pour son anticorps monoclonal solanézumab, dont la cible est la protéine amyloïde. L’étude de phase III a en effet échoué à montrer une amélioration significative en termes de ralentissement du déclin cognitif dans la forme légère de la maladie d’Alzheimer, comparativement aux patients ayant reçu un placebo. Trois autres anticorps monoclonaux sont toujours en phase III : l’aducanumab, le ganténérumab et le crénézumab. Mais les espoirs se tournent aussi vers les inhibiteurs de bêta-sécrétase, administrés par voie orale, qui pourraient ralentir l’apparition des symptômes en bloquant la production de peptide amyloïde. Le plus avancé d’entre eux est le vérubecestat, dont les premiers résultats de phase III devraient être connus en 2017. §

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...