Le Moniteur des pharmacies n° 3152 du 24/11/2016
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Entre 30 et 50 % des traitements antibiotiques sont prescrits inutilement car inadaptés aux pathologies diagnostiquées », explique la ministre de la Santé qui cherche par tous les moyens à lutter contre l’antibiorésistance. Son but est louable, mais la critique somme toute facile, tant il faudrait réguler en même temps les consommations d’antibiotiques en médecine vétérinaire, à l’hôpital et en ville. Et accessoirement opérer un lavage de cerveau. Une étude OpinionWay* menée pour Sanofi montre que 40 % des Français demandent quand même un antibiotique à leur médecin lorsqu’ils ont des maladies virales. 37 % des 25-34 ans pensent qu’un traitement antibiotique guérit les maladies virales. Et de toute façon, quand ils décrochent la prescription de leur sacro-saint antibio, 41 % de ces mêmes « 25-34 » ne suivent pas leur traitement pendant toute la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK