Le Moniteur des pharmacies n° 3152 du 24/11/2016
 

ORGANISATION

Stratégies

L’équipe

PROPOS RECUEILLIS PAR CHLOÉ DEVIS 

Pris en tenaille entre la nécessité de répondre à des exigences croissantes et une marge de manœuvre financière toujours plus étroite, les titulaires font face à des choix difficiles en matière de recrutement. Et si l’emploi à temps partagé était une solution ? Témoignages croisés de deux titulaires convaincus.

« SEULE LA POSSIBILITÉ D’UN TEMPS PARTAGÉ NOUS A PERMIS DE SIGNER UN CDI » Philippe Pasdeloup, titulaire à Bourges (Cher) et adhérent au groupement d’employeurs Pharmacentre Au départ, il y a la volonté de garder une préparatrice formée à l’officine. J’avais des besoins, mais sans pouvoir lui proposer de CDI à temps plein, d’où l’idée d’une embauche à temps partagé. Le contexte était favorable à la mise en place de cette démarche : ma mère et ma compagne tiennent également des pharmacies à Bourges et nous sommes associés avec d’autres. C’est donc autour d’un noyau de cinq structures que s’est constitué ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK