Le Moniteur des pharmacies n° 3151 du 17/11/2016
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Le spécialiste reconnu de la micronutrition, Pileje, a tout intérêt à promouvoir une approche préventive de la médecine et la fin du tout médicament. Et il cherche à convaincre les politiques, les leaders d’opinion et les relais d’information du bien-fondé de son engagement. Ainsi, à l’occasion du colloque « Politiques de prévention »*, la fondation du laboratoire a dévoilé les résultats d’un sondage IFOP au titre on ne peut plus explicite « Gestion des risques santé : n’y a-t-il que les médicaments ? L’avis des Français ! » Les résultats sont positifs pour les pharmaciens… à condition de savoir les lire. Commençons par une certaine clairvoyance : 82 % des 1 000 personnes interrogées pensent que chaque médicament est potentiellement dangereux. C’est exact et c’est pourquoi personne n’a intérêt à les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK