Le Moniteur des pharmacies n° 3151 du 17/11/2016
 

PROJET DE DÉCRET

Temps Forts

Focus

PUHHHA/GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO , FRANÇOIS POUZAUD , PUHHHA/GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO , FRANÇOIS POUZAUD 

Inscrit dans la loi de santé, un projet de décret fixe les modalités pour les pharmaciens adjoints d’entrer dans le capital des officines. Une possibilité qui suscite quelques interrogations. Décryptage.

Sans surprise, le projet de décret du ministère de la Santé donne la possibilité aux adjoints de prendre jusqu’à 10 % des parts de la SEL où ils exercent, tout en conservant leur statut de salarié et les avantages qui en découlent. «   C’était une demande des adjoints, après leur avoir ouvert le capital des SPF-PL en 2013, cette possibilité leur donne une marge de manœuvre supplémentaire à la prise de participations   », commente Philippe Gaertner, président de la FSPF. Le texte précise toutefois que l’adjoint ne peut avoir des participations directes que dans l’officine où il exerce de façon exclusive, les participations indirectes (via une SEL ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK